تشغيل تجريبي

Welcome to the single sign-on System

Log in once to complete your ele

Simply enter your User n

To set up your own account, please

New User

Create a new account and start using the portal to benefit from the provided Services

New Account
Available for non-commercial users only *
img
img
img
le NOUVELLES

Le Premier ministre lors d'une réunion avec les chefs et les responsables des conseils d'exportation: nous visons à augmenter nos exportations de 15 à 20% par an

Dr. Mustafa Madbouly/ Le Premier Ministre, a tenu aujourd'hui au siège du gouvernement dans la Nouvelle Capitale Administrative, une réunion pour poursuivre les efforts visant à améliorer les taux d'exportation de divers secteurs productifs, ainsi que les moyens d'approfondir les industries locales, qui à leur tour, contribuent à augmenter les taux d'exportation, ce qui améliore par conséquent le rendement en dollars des exportations.

L'ingénieur. Ahmed Samir/ Ministre du Commerce et de l'Industrie, L'ingénieur.  Essam El-Naggar, Chef de la (GOEIC), ainsi que les chefs et les responsables des conseils d'exportation ont assisté à la réunion.

 Au début de la réunion, le Premier Ministre a souligné que la crise de pénurie du dollars subie par l'économie égyptienne au cours de la période écoulée à la suite de nombreux chocs externes successifs, bien que difficile, mais elle a prouvé l'inévitabilité de compter sur la durabilité des ressources en devises étrangères , ajoutant: Tout le monde s'accorde à dire que l'industrie et l'exportation sont deux des ressources génératrices des devises étrangères.

Le Dr/ Mostafa Madbouly, s'adressant aux chefs des conseils d'exportation, a déclaré: "Je vous ai déjà rencontré plus d'une fois; dans le but d’œuvrer a pousser et stimuler les différents secteurs d'exportation", soulignant que les exportations totales de l'Égypte s'élèvent à 53 milliards de dollars par an, et par simple calcul, si ces chiffres sont augmentés de 17 à 18%, en 2030, alors nous atteindrons la valeur des exportations à environ 145 milliards de dollars. 

Son Excellence a ajouté que la période actuelle témoigne de la stabilité de la disponibilité des ressources en dollars, soulignant que le gouvernement œuvre à travers plus d'un axe pour assurer la durabilité des ressources de l'État en devises étrangères

Il a ajouté: "Nous sommes ici aujourd'hui pour écouter vos visions et propositions, et pour notifier à vos demandes de notre part en tant que gouvernement, et vers quoi nous devrions aller selon une approche réaliste pour atteindre ces objectifs, à condition que nous ayons la capacité de mesurer cela, selon un mécanisme clair.

Le Dr/ Mustafa Madbouly a également  souligné, que le gouvernement est prêt à répondre à toute demande de localisation et d'approfondissement de l'industrie au niveau locale, et à se développer dans le domaine des industries existantes, ajoutant: « Nous avons une liste d'un certain nombre de produits et d'industries dont nous avons besoin, et des incitations seront fournies à ceux qui localisent la fabrication de ces produits ». 

Le conseiller. Mohammed Al-homsani/ Porte-parole officiel de la présidence du Conseil des Ministres, a déclaré que le Dr/ Mustafa Madbouly avait discuté lors de la réunion le programme de restitution des charges d'exportation, soulignant que le gouvernement avait un objectif spécifique, qui est "d'avoir une augmentation de nos exportations de 15% à 20% par an". Dans ce contexte, le Premier Ministre a chargé tous les participants de formuler un plan exécutif pratique pour atteindre ces objectifs selon un calendrier précis, notant qu'il les rencontrera à nouveau dans deux semaines pour discuter ce plan et fixer ses articles.

Parallèlement, le Ministre du Commerce et de l'Industrie a passé en revue un rapport articulant l’augmentation des taux d'exportations des matières premières au cours du premier trimestre de cette année 2024,pour arriver  à 9 milliards et 612 millions de dollars contre 9 milliards et 129 millions de dollars au cours de la même période de l’année 2023, réalisant une augmentation de 5,3%. 

Le Ministre/Ahmed Samir a expliqué que le rapport  inclut les plus grands marchés destinataires des exportations égyptiennes des produits de base au cours du premier trimestre de cette année, citant : la Turquie d'une valeur de 874 millions de dollars, l'Arabie saoudite d'une valeur de 792 millions de dollars, les Émirats arabes unis d'une valeur de 586 millions de dollars, l'Italie d'une valeur de 544 millions de dollars et les États-Unis d'Amérique d'une valeur de 471 millions de dollars.

Il a ajouté que le rapport comprenait également , les secteurs d'exportation les plus importants qui ont formé la structure des exportations égyptiennes des produits de base au cours du premier trimestre de cette année, y compris les matériaux de construction d'une valeur d'un milliard et 958 millions de dollars, les industries alimentaires d'une valeur d'un milliard et 546 millions de dollars, les produits chimiques et les engrais d'une valeur d'un milliard et 445 millions de dollars, les cultures agricoles d'une valeur d'un milliard et 444 millions de dollars, les produits d'ingénierie et électroniques d'une valeur d'un milliard et 272 millions de dollars, les vêtements prêts à porter d'une valeur de 673 millions de dollars, la filature et les textiles d'une valeur de 273 millions de dollars, les produits d'impression, les emballages, le papier, les livres et les œuvres d'art 244 millions de dollars, industries médicales d'une valeur de 156 millions de dollars, ameublement D'une valeur de 141 millions de dollars, des meubles d'une valeur de 67 millions de dollars, de l'artisanat d'une valeur de 52 millions de dollars, du cuir, des chaussures et des produits en cuir d'une valeur de 34 millions de dollars.

Il a également expliqué que le rapport comprenait les articles d'exportation les plus importants qui ont permis une augmentation de la structure des exportations égyptiennes des produits de base au cours du premier trimestre de 2024, qui comprenaient des agrumes frais et séchés d'une valeur de 625 millions de dollars, des engrais azotés d'une valeur de 421 millions de dollars, des fils et câbles isolés d'une valeur de 339 millions de dollars, des huiles pétrolières d'une valeur de 317 millions de dollars et de l'or d'une valeur de 303 millions de dollars. 

L'ingénieur / Ahmed Samir a déclaré que le rapport inclut également des indicateurs pour les industries qui devraient être soutenues, à savoir les industries ayant un avantage concurrentiel.

À leur tour, les chefs et les responsables des conseils d'exportation ont souligné lors de la réunion que nous jouissons de certaines industries ayant un avantage concurrentiel, étant donc nécessaire de les soutenir et d'augmenter leur capacité de production. 

Ils ont souligné la nécessité d'un prix indicatif pour les cultures agricoles, d'autant plus qu'elles sont une composante essentielle de l'industrie alimentaire, et œuvrent à augmenter les tarifs d'expédition terrestre vers les pays voisins, et à faciliter ses procédures, avec la nécessité de promouvoir le produit alimentaire égyptien distingué, qui jouit d'une bonne réputation. 

Les responsables des conseils d'exportation ont également soumis une proposition de délivrance de ce que l'on peut appeler une "licence d'exportateur" exonérée d'impôt, qui nous permet d'avoir une nouvelle profession, la profession "d'exportateur", soulignant que cette profession connaîtra une forte demande, notamment ,en octroyant des incitations appropriées.

Ils ont souligné aussi, la nécessité d'accélérer le décaissement de la valeur de la restitution des charges d'exportation, et qu'il devrait être ciblé pour attirer davantage les investissements étrangers qui contribuent à la localisation et à l'approfondissement de la fabrication locale, en particulier pour les industries alimentaires et des ingrédients, et cela à travers des incitations appropriées pour attirer ces investisseurs en but de les fournir sur le marché local, ainsi que pour l'exportation. 

Ils ont souligné que le programme de restitution des charges d'exportation devrait être clair, franc et continu pendant une longue période, et que le décaissement devrait être observé à des dates fixes.

date de publication : Wed,17 Apr 2024 09:59 am
Dernière mise à jour: Wed,17 Apr 2024 09:59 am
407
Évaluation du contenu
participer

© Tous droits réservés à l'Organisation Générale de Contrôle des Exportations et Importations 2024