NEWS_DEFAULT_MENU_LABEL

News

L’Organisation Générale pour le Contrôle des Exportation et des Importation et l’unité des opérateurs économiques de l’Administration des douanes se réunissent pour discuter des procédures visant à faciliter la mainlevée des lettres entrantes en tant qu’exigence de production.

Publish Date 25/11/2021 02:16 PM
Last Update 29/11/2021 01:09 PM
416

A la lumière de la coopération et de l’intégration continues entre G.O.I.E.C et l’autorité douanière égyptienne et en application des directives et décisions du Premier ministre concernant l’unification des normes permettant aux entreprises et aux usines de participer à l’inspection virtuelle les listes de G.O.I.E.C et les listes de l’acteur économique agrée par l’Administration des douanes.

Une réunion conjointe s’est tenue avec des spécialistes des deux côtés au siégé de G.O.I.E.C. les discussions ont abouti à ce qui suit :

  1. Etudier dans quelle mesure les condition d’enregistrement auprès de l’opérateur économique agrée et la liste blanche sont compatibles avec l’objectif d’augmenter le nombre d’importation enregistrés et d’accélérer la libération des besoins de productions et de toutes les marchandises présentées à l’Organisation.
  2. La coopération de l’équipe de travail des deux côtés et l’indentification d’un point de contact dans chaque partie pour répondre immédiatement aux demande de renseignements et résoudre les problèmes des personnes inscrits auprès de l’opération Développements internationaux et transformation numérique.
  3. Activer toutes les dispositions du protocole, qui comprenaient la production de rapports trimestriels sur le performance et l’efficacité du protocole pour discuter des mécanismes de développement pour se conformer aux développements internationaux et à la transformation numérique
  4. Etude de la possibilité de bénéficier de la signature par G.O.I.E.C de certains protocoles concernant les certificats de conformité et entre la reconnaissance mutuelle de l’opérateur économique agrée en Egypte et dans certains pays.

 

Il Convient de mentionner que le programme d’opérateur économique est un programme accordé aux entreprises qui adhèrent aux lois et réglementations relatives aux travaux douaniers et qui répondent à tous les critères d’acceptation du programme, de sorte qu’elles bénéficient d’un ensemble d’avantages visant à simplifier les procédures conformément aux les dernières normes internationales, ce qui contribue à faciliter le clients, à réduire les délais de mainlevée, à réduire les coûts de dédouanement et à améliorer le classement de l’Egypte dans l’indice de la Banque mondial «facilitation du commerce transfrontalier ». 

 

Content Rating
Share